Promotion sur une sélection de produits pour passer l'hiver en bonne santé
Promotion sur une sélection de produits pour passer l'hiver en bonne santé

Un hiver en pleine forme


20% de rabais sur une sélection de produits


Passer l’hiver sans attraper un refroidissement? Découvrez nos sept meilleurs conseils.


* Offre valable du 06.11.2023 au 03.12.2023 sur une sélection de produits. marques. Également valable dans les magasins Amavita. Non cumulable. avec d'autres bons, actions, articles déjà réduits ou des réductions de prix. Les produits à prix réduit ne peuvent pas être être retournés ou échangés. Dans la limite des stocks disponibles.

Rhume : nos recommandations

Découvrez nos marques


Bien se soigner en cas de refroidissement


Un refroidissement met en général une à deux semaines à guérir. Chez une personne sur dix, les symptômes peuvent persister plus longtemps et devenir chroniques. Veillez à bien soigner un coup de froid.


Accordez du repos à votre organisme

Un refroidissement qui n’est pas complètement soigné peut se transformer en infection chronique. Le coup de froid n’est pas considéré comme chronique, mais les maladies qui en découlent: par exemple une sinusite ou une bronchite. Il importe donc, au début du refroidissement, de se reposer et de ménager son corps afin de combattre les agents pathogènes et de s’en débarrasser.


Le saviez-vous ?

On reconnaît une sinusite à un nez bouché en permanence et à des maux de tête au niveau du front qui augmentent lorsque l’on se penche. Ces symptômes la distinguent d’un refroidissement.


Préveni

Les sinusites aiguës peuvent devenir chroniques, si elles ne sont pas traitées correctement. Il convient donc de les prévenir dès les premiers signes. Pour soutenir l’organisme, les remèdes à base de plantes ont fait leurs preuves. Le curé herboriste Johann Künzle (1857–1945) recommandait déjà des tisanes à base de plantes telles que l’angélique, la sauge, le thym, la primevère et les fleurs de sureau. En cas de bronchite et de toux, les fleurs de primevères aident à fluidifier les sécrétions pour une expectoration plus facile.


Éliminer efficacement les mucosités

Les médicaments à base de plantes peuvent être utilisés sur une plus longue période, car ils ont moins d’effets secondaires. C’est un aspect important afin de favoriser durablement le dégagement et l’expulsion du mucus en excès.


Des remèdes maison simples et efficaces

Les inhalations et les douches nasales à l’eau salée (9 g de sel pour 1 litre d’eau) favorisent le processus de guérison. Un spray nasal à base de sel est aussi très utile. De manière générale, vous devriez renforcer votre système immunitaire dans de telles phases.

Comment stimuler votre immunité?

L’hiver est propice à la propagation des virus et des bactéries. Un système immunitaire fort aide à soigner plus rapidement un coup de froid ou une grippe. Apprenez-en plus sur les virus, les refroidissements et la grippe.


Portrait de deux virus

Vous ressentez de la fatigue? Votre gorge est irritée? Vous toussez et avez le nez qui coule? Vous avez peut-être attrapé une infection bénigne. Différents virus peuvent entrer en jeu.


Les rhinovirus demeurent les principaux agents responsables de l’infection grippale, appelée refroidissement dans le jargon médical. 160 sous-types sont actuellement connus. Ils se nichent par exemple dans la muqueuse nasale et favorisent le refroidissement.


Les virus influenza provoquent la grippe. Au contraire d’un simple coup de froid, les symptômes se manifestent brutalement: fièvre, courbatures et grosse fatigue accompagnent la grippe. Celle-ci peut s’avérer dangereuse pour les personnes âgées, les nourrissons et les malades chroniques. Pour se protéger, la vaccination contre la grippe est recommandée.

Renforcement du système immunitaire : nos recommandations

Découvrez nos marques


4 questions importantes sur le système immunitaire

Le système immunitaire est une machine complexe qui permet au corps de se maintenir en bonne santé. Cela vaut donc la peine de soutenir votre immunité et de connaître son fonctionnement.


Quand est-il judicieux de renforcer son système immunitaire ?

L’intestin abrite un grand nombre de cellules immunitaires. Après un traitement antibiotique, il est conseillé de reconstituer la flore intestinale avec des prébiotiques et des probiotiques. En effet, les antibiotiques éliminent aussi les « bonnes bactéries» de l’intestin.


Une carence en vitamines peut-elle affaiblir le système immunitaire ?

Oui. Certaines vitamines, comme les vitamines C, E, A et D, sont indispensables au bon fonctionnement du système immunitaire. Un apport insuffisant en vitamines peut augmenter la vulnérabilité aux infections.


Le stress affaiblit-il le système immunitaire ?

Malheureusement oui. Le récepteur à la surface des cellules immunitaires est identique à celui des cellules nerveuses. Ainsi, le système immunitaire et le système nerveux communiquent l’un avec l’autre. Parallèlement, la sécrétion d’hormones du stress agit directement sur l’immunité. Les cellules immunitaires perdent alors leur capacité à se multiplier pour détruire les agents pathogènes.


Les principaux acteurs

Notre système immunitaire est constitué de plusieurs organes qui travaillent en parfaite coordination: les amygdales, les ganglions lymphatiques répartis dans tout le corps, le thymus situé près du cœur, la rate située dans la partie supérieure gauche de l’abdomen et la moelle osseuse.

Toux : nos recommandations

Découvrez nos marques


Toutes les toux ne se ressemblent pas

La bronchite peut s’accompagner d’une toux sèche ou d’une toux grasse. Ces deux symptômes peuvent être soignés à l’aide de solutions naturelles.


Humidifier en cas de toux sèche

Les muqueuses ont besoin d’être humidifiées en cas de toux sèche. Pour cela, les pastilles à sucer (par ex. à la sauge ou au miel) sont idéales. Elles apaisent et forment un film protecteur enrobant les muqueuses de la gorge et du pharynx.


Expectorer correctement

Le mucus en excès dans les bronches doit tout d’abord être délogé, puis expulsé. Une solution saline pour inhalation aide à fluidifier le mucus qui s’est accumulé dans les bronches. Le lierre, le thym ou le plantain sont des plantes expectorantes qui ont fait leurs preuves. En cas de toux grasse, pensez à beaucoup boire tout au long de la journée. Les tisanes pour les bronches à l’anis, au fenouil, à la guimauve ou à la racine de réglisse conviennent très bien.


Conseil : Buvez tout au long de la journée des tisanes pour les bronches à base de thym, de sauge ou de guimauve.

Maux de gorge : nos recommandations

Découvrez nos marques


Vive les amygdales!

Les amygdales sont certes petites, mais jouent un rôle important. Elles travaillent main dans la main avec le système immunitaire.


Une solide barrière de protection

Les amygdales font partie du système immunitaire, qui a pour fonction de combattre les agents pathogènes. Elles ont une structure similaire à celle d’une éponge. Leur surface présente des cavités dans lesquelles les bactéries restent accrochées. Les agents pathogènes connus y sont détruits de suite. Les bactéries, virus ou autres envahisseurs inconnus pénètrent dans le corps où ils sont attaqués par d’autres mécanismes de défense.


Renforcer les amygdales

Faire des gargarismes plusieurs fois par jour peut aider en cas d’amygdalite. Les solutions pour gargarisme à l’eau salée ou aux huiles essentielles diluées conviennent. Ajoutez 2 gouttes d’huile essentielle (arbre à thé, thym, sauge ou eucalyptus) à 2,5 dl d’eau. Recrachez toujours la solution. Conseil: Versez la solution aux huiles essentielles dans un flacon qui se ferme. Secouez vigoureusement avant chaque utilisation, car les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau.


Un mal de gorge? Cela aide

Comme la sauge, le miel a des propriétés antiseptiques en application locale. Ajoutez donc un peu de miel à un litre de tisane, selon votre goût. Laissez d’abord refroidir un peu la tisane (elle ne doit pas dépasser 40 °C) afin de conserver les enzymes du miel. En cas de mal de gorge, renoncez à toute irritation supplémentaire de la muqueuse, qui peut être provoquée par des aliments épicés, le tabac ou l’alcool.