Rosazea Krankheitsbild

La rosacée?

La rosacée (du latin rosaceus = de couleur rose) compte parmi les maladies cutanées les plus répandues chez les personnes adultes. On estime qu’environ 4,7% de la population suisse est concernée par cette affection. La rosacée est également connue sous les noms de couperose ou d’acné rosacée.

L’affection cutanée touche particulièrement les personnes d’âge mur et au teint clair. Comme la rosacée provoque surtout des changements cutanés au visage, la maladie est généralement très difficile à vivre pour les patients et peut représenter une lourde entrave à leur qualité de vie.

La rosacée est une maladie cutanée chronique qui évolue par des poussées et qui altère la peau plus ou moins intensément. On ignore encore les causes précises de la couperose, mais des inflammations ainsi que le patrimoine génétique pourraient en être à l’origine.

Au stade initial de l’acné rosacée des différents stimuli comme le rayonnement UV, des agents chimiques contenus dans des produits cosmétiques ou lavants, le froid ou la chaleur, la nourriture épicée, l’alcool, des boissons chaudes ou des tensions psychiques déclenchent des rougeurs au niveau du visage. Dans ce stade, les altérations cutanées s’estompent assez rapidement. Les parties du visage qui généralement atteintes sont le front, le nez, les joues et le menton, alors que le pourtour des yeux et de la bouche en sont exclus. A un stade plus avancé de l’affection cutanée, les rougeurs (érythèmes) peuvent persister et des dilatations discernables des vaisseaux sanguins peuvent apparaitre au niveau du visage. Il s’agit alors de la rosacée érythémato-télangiectasique au degré de sévérité I. Le degré de sévérité II se caractérise par une rougeur de la peau persistante et par l’apparition de nodules contenant du pus. Ces papules et pustules sont souvent accompagnées par une sensation de brûlure ou une douleur aiguë (rosacée papulo-pustuleuse).

Au stade de la rosacée de sévérité III, les glandes sébacées et le tissu conjonctif se prolifèrent (hyperplasie). Surtout chez les hommes, le nez peut s’épaissir et prendre une allure bulbeuse (rhinophyma) qui est parfois faussement intitulé comme «nez d’ivrogne».

Chez certains patients, des symptômes oculaires comme des yeux larmoyants, une sensation de corps étranger ou de brûlure ou une rougeur de la paupière peuvent apparaitre. On parle alors de la rosacée oculaire. Ces signes de la maladie peuvent apparaître avant les altérations cutanées et donc passer inaperçues.

Il existe actuellement plusieurs méthodes de traitement des symptômes de la rosacée, mais aucune d’entre elles ne peut accomplir une guérison complète et durable. En premier recours, le traitement sera de préférence local: on applique régulièrement des préparations dermatologiques comme des lotions, des gels ou des crèmes sur les parties cutanées affectées. Ce type de traitement est indiqué pour le stade préliminaire et les degrés de sévérité I et II de la maladie. Les rosacées des degrés de sévérité II et III nécessitent généralement un traitement systémique par antibiotiques.

L’utilisation de produits cosmétiques nettoyants et de soin cutané est recommandée. Le choix de ces produits dépendra de l’état de la peau sensible et irritable et de ses besoins spécifiques. Il existe enfin la possibilité de masquer les lésions à l’aide d’un maquillage ou de crèmes teintées. Par contre, ces produits seront toujours choisis en concertation avec le médecin traitant.

En cas de début de rosacée, il est préconisé de prendre deux fois par an le No 3 errum phosphoricum pendant six semaines. Il a une action anti-inflammatoire et enforce le système immunitaire. Le sel minéral nettoyant No 10 Natrium sulfuricum e révèle efficace en cas de rosacée déjà installée. Papules, pustules et taches isparaissent avec une prise régulière et sur le long terme. Le No 5 Kalium hosphoricum apporte de l’énergie aux cellules et agit contre la faiblesse de la peau. Le No 6 Kalium sulfuricum agit comme un agent de régénération de la peau et est ouvent utilisé dans les cas de problèmes cutanés chroniques. L’association en cas e osacée comprend également le No 11 Silicea qui renforcera la peau et le No 9 atrium phosphoricum qui régule l’équilibre acidobasique et permet donc une eilleure guérison des irritations cutanées. Des cataplasmes légers avec ces sels apaisent et renforcent la peau depuis l’extérieur. Helga Grafe, pharmacienne,

Rosazea Schüssler Salze

Questions sur La rosacée? Nous sommes heureux de vous conseiller

Faites-vous conseiller dans la pharmacieAmavita près de chez vous si vous constatez une modification de votre peau, si elle démange, tire ou si d’autres symptômes se manifestent. Renseignez-vous également au sujet des sels Dr. Schüssler pour gir contre les causes via un traitement non seulement externe, mais également interne. Vous bénéficierez de nos conseils avisés et exhaustifs afin que vous vous sentiez tout simplement bien dans votre peau.

Trouver une pharmacie proche de chez-vous

Aide contre La rosacée

Découvrez plus de produits dermo-cosmétiques