Le mélanome n'aura pas ma peau

Mélanome

Si les vacances nous donnent envie de lézarder au soleil, on sait, depuis les années 90, que le soleil est à la fois notre allié et notre ennemi. UV et infrarouges peuvent occasionner coup de soleil ou mélanome… Connaître ses effets, visibles ou invisibles, permet d’en limiter l’impact pour passer un été en toute sécurité.

A chaque peau sa protection

Les peaux sensibles

Facilement réactives, elles n’aiment ni les produits parfumés ni les composants allergènes. Préparez-les avec des aliments bonne mine, des compléments riches en bêtacarotène ou même un jus de carottes. Préférez les autobronzants à l’exposition aux UV et une protection hypoallergénique et non comédogène. Les Dermo Experts Amavita peuvent vous conseiller sur la sensibilité de votre peau.

  1. check_circle
    Disponibilité
    Envoi par la poste
    check_circle
    En stock en ligne, livraison dans les 1-2 jours ouvrables
    Click & Collect
    check_circle
    Votre commande est généralement prête à être retirée ou livrée dans un délai d'un jour ouvrable.
    Nous vous informerons dès que votre paquet pourra être récupéré ou, dans le cas d’un service de livraison à domicile, dès qu’il sera envoyé.
    Daylong™ Sensitive SPF Crème-Gel SPF 50+ 200ml
    Daylong™ Sensitive SPF Crème-Gel SPF 50+ 200ml
    Prix Spécial CHF 35.90 Prix CHF 44.90
    Ajouter au comparateur

Les peaux matures

Les UV assèchent la peau, dégradent collagène et élastine et perturbent l’ADN cellulaire, provoquant vieillissement cutané prématuré et taches. Préférez des produits qui offrent, en plus d’un écran solaire, une solution contre les rides et les taches, et privilégiez les antioxydants comme la vitamine E.

Les peaux noires ou métisses

Leur taux élevé de pigments brun-noir (eumélanine) filtre mieux les UV. Elles sont donc moins sujettes aux coups de soleil et aux mélanomes. Pour protéger les peaux foncées, un indice SPF de 15 à 30 est souvent suffisant, sauf si elles présentent des taches pigmentaires. Privilégiez les produits solaires incolores.

La peau des enfants

Leur peau a une protection naturelle encore incomplète, c’est pourquoi il faut redoubler de vigilance: vêtements et chapeaux sont efficaces et s’ajoutent à l’application d’une crème solaire spécifique bébé/enfant. A appliquer en couche épaisse 30 minutes avant l’exposition. Renouvelez l’application toutes les 2 heures et après chaque bain sans oublier les zones sensibles. Choisissez de préférence un SPF de 50 ou 50+ et une formule hypoallergénique pour une sécurité optimale.

C'est quoi un coup de soleil?

Si les UVB boostent la mélanine et épaississent notre peau pour activer sa protection naturelle, une exposition trop longue cause une réaction inflammatoire appelée coup de soleil. Douloureux, il provoque, à court terme, des rougeurs et des brûlures pouvant aller jusqu’aux cloques, une déshydratation puis une desquamation de la peau.

A long terme, les coups de soleil fragilisent la peau, la sensibilisent aux allergies solaires, amoindrissent ses défenses, provoquent taches pigmentaires inesthétiques, vieillissement prématuré et cancers cutanés.

Si on pense à se protéger des UV à la plage, on oublie que les surfaces réfléchissantes telles que la neige (qui renvoie 75 à 90% des UV), l’eau, le sable et le béton intensifient leurs effets. Il faut donc s’en protéger tout au long de l’année, même en ville! En été, entre vêtements qui s’allègent et jours qui s’allongent, la peau est très exposée au soleil, ne pas la protéger lui fait courir de vrais risques!

Peau

Avec modération...

S’exposer 15 à 30 minutes par jour booste le moral en augmentant la production de sérotonine, évite la carence en vitamine D indispensable à la solidité des os et régule la mélatonine, hormone du sommeil. Les UV sont aussi bénéfiques aux maladies de peau comme l’eczéma ou le psoriasis, mais l’acné, dont les boutons s’atténuent en été, peut réapparaître en force par réaction inflammatoire post-soleil.

Comprendre les risques: qu’est-ce que les rayons UV?

Les rayons du soleil sont composés de particules d’énergie dont les ultraviolets (UV) – A à ondes longues (95% du rayonnement) et B à ondes moyennes – pénètrent dans la peau.

Les UVA pénètrent dans les cellules profondes de la peau où ils multiplient les radicaux libres toxiques, créent un stress oxydatif et modifient l’organisation structurelle de l’ADN. Les UVA provoquent brûlures, rides, taches et cancers cutanés.

Les UVB stimulent la montée de mélanine à la surface de la peau et occasionnent les coups de soleil. Les 10% qui atteignent les couches profondes du derme pénètrent les cellules et en altèrent chimiquement l’ADN, provoquant les mutations à l’origine de la multiplication des cellules cancéreuses. Les UVB endommagent la couche superficielle de la peau, et sont à l’origine de brûlures et de cancers.

Mélanome, le plus courant et le plus dangereux des cancers cutanés

Les effets nocifs et irréversibles des UV ne doivent pas être minimisés, car 90% des cancers de la peau leur sont dus. En Suisse, 2700 cas sont diagnostiqués chaque année, dont 25% chez des sujets qui ont moins de 50 ans.

Un mélanome peut apparaître sur toute partie du corps sous la forme d’une tache sombre plate, bombée, aux contours irréguliers ou formée de petites grosseurs. Il est dangereux car il forme des métastases qui, par les ganglions, peuvent atteindre les organes vitaux et les os. Les personnes ayant la peau claire, de nombreuses taches, des antécédents familiaux, ou s’étant beaucoup exposées au soleil ont un risque accru.

Il est conseillé de surveiller les taches selon la règle ABCD : Asymétrie (forme irrégulière), Bords (mal délimités), Coloration (changeante ou multiple), Dynamique (grossit, durcit).

Si une modification est constatée, demandez conseil à votre pharmacien/ne ou consultez un dermatologue.

Prévention par l’anticipation

  • Eviter de s’exposer entre 11 h et 15 h (dépend de l’altitude et de la latitude)

  • Porter des vêtements adaptés, des lunettes de soleil et un chapeau

  • Faire un contrôle annuel chez le dermatologue

  • Appliquer 30 minutes avant la première exposition, puis toutes les deux heures et après chaque baignade, une crème solaire avec un SPF adapté à l’indice UV (donné par la météo) et à votre phototype de peau

Si vous ne connaissez pas votre phototype, découvrez-le dans votre pharmacie Amavita ou sur notre site: amavita.ch/fr/sun