NeoCitran Rhume/Refroidissement cpr pell 12 pce

CHF 16.90
En stock, retirable en pharmacie le jour ouvrable suivant
Réf.
6773571

Ceci est un médicament (liste: D) qu’il n’est possible de se procurer à la pharmacie que via Click & Collect.

En cas de questions, veuillez vous adresser à l’un de nos collaborateurs spécialisés.

Ceci est un médicament autorisé. Lisez la notice d’emballage. Si un médicament ne possède pas de notice d’emballage, lisez les indications figurant sur l’emballage.

Information patient du Compendium Suisse des Médicaments®

NeoCitran® Rhume/Refroidissement, comprimés pelliculés

GSK Consumer Healthcare Schweiz AG

OEMéd

Qu’est-ce que NeoCitran Rhume/Refroidissement et quand doit-il être utilisé?

NeoCitran Rhume/Refroidissement contient le principe actif analgésique et antipyrétique paracétamol, ainsi que le principe actif pseudoéphédrine qui décongestionne les muqueuses nasales et bronchiques et empêche une production excessive de mucus. Les voies respiratoires encombrées de sécrétions sont ainsi dégagées, ce qui facilite la respiration.

NeoCitran Rhume/Refroidissement est utilisé pour le traitement des rhumes accompagnés de douleurs et de fièvre causés par un refroidissement.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement?

S'il n'est pas administré sur prescription médicale, le traitement par NeoCitran Rhume/Refroidissement sera au maximum de 5 jours, les symptômes persistants nécessiteront une évaluation médicale.

Les analgésiques ne doivent pas être pris régulièrement à long terme sans contrôle médical. Si les douleurs ou la fièvre persistent, il faut consulter un médecin.

La posologie indiquée ou prescrite par le médecin ne doit pas être dépassée.

Afin d'éviter le risque de surdosage, il faut s'assurer que les autres médicaments (p. ex. autres analgésiques, médicaments contre la fièvre ou contre les symptômes de refroidissement) pris en même temps, ne contiennent ni paracétamol, ni pseudoéphédrine, ni aucun autre principe actif décongestionnant. Un surdosage de paracétamol peut provoquer des graves lésions hépatiques.

Il faut également tenir compte du fait que la prise prolongée d'analgésiques peut contribuer à ce que les maux de tête persistent.

La prise prolongée d'analgésiques, en particulier en association de plusieurs principes actifs analgésiques, peut entraîner des lésions rénales persistantes avec le risque de défaillance rénale.

Quand NeoCitran Rhume/Refroidissement ne doit-il pas être utilisé?

NeoCitran Rhume/Refroidissement ne doit pas être utilisé dans les cas suivants:

  • En cas d'hypersensibilité aux principes actifs paracétamol et pseudoéphédrine et aux substances apparantées (p. ex. du propacétamol) ou à l'un des excipients (voir «Que contient NeoCitran Rhume/Refroidissement?»). Une telle hypersensibilité se manifeste p. ex. par de l'asthme, des difficultés respiratoires, des troubles circulatoires, des gonflements de la peau et des muqueuses ou des éruptions cutanées (urticaire).
  • En cas d'affections hépatiques graves (p. ex. hépatite aiguë, cirrhose, ascite, c'est-à-dire une accumulation de liquide dans la cavité abdominale).
  • En cas d'affections rénales graves.
  • En cas d'affections héréditaire de la fonction hépatique (maladie de Gilbert).
  • En cas de consommation excessive d'alcool.
  • En cas d'hypertension artérielle marquée ou de modification pathologique importante des vaisseaux coronariens et en cas d'autres maladies cardiaques.
  • En cas de traitement concomitant ou ne remontant pas à plus de 2 semaines par certains médicaments contre la dépression (IMAO) et en cas de prise concomitante de médicaments contre les refroidissements ou de certains médicaments exerçant une activité stimulante sur le système nerveux appelés médicaments apparentés à l'amphétamine, qui sont parfois utilisés pour traiter les troubles déficitaires de l'attention et hyperactivité ou pour couper la faim (anorexigènes).
  • NeoCitran Rhume/Refroidissement ne doit pas être utilisé chez les enfants de moins de 12 ans.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de NeoCitran Rhume/Refroidissement?

Vous devez consulter votre médecin avant de prendre ce médicament:

  • en cas d'insuffisance hépatique ou rénale;
  • en présence d'une maladie héréditaire rare des globules rouges appelée «carence en glucose-6-phosphate déshydrogénase»;
  • en cas d'utilisation concomitante de médicaments agissant sur le foie,
  • si vous avez une infection grave (p. ex. une septicémie);
  • en cas d'hypertension, de maladies cardio-vasculaires, d'hyperthyroïdie, d'augmentation de la pression intraoculaire, d'hypertrophie de la prostate (notamment en présence de troubles mictionnels préexistants), de diabète sucré, de certaines tumeurs (phéochromocytome)
  • si vous avez plus de 65 ans;
  • si vous prenez les médicaments suivants:
    • médicaments anticoagulants (p. ex. Marcoumar);
    • Cholestyramine (médicament pour baisser le taux de graisse dans le sang);
    • Chloramphénicol (médicament contre les infections);
    • Metoclopramid (médicament contre la nausée, vomissement);
    • Phénytoïne, phénobarbital, carbamazépine (médicament contre l’épilepsie (convulsion));
    • Rifampicine, isoniazide (médicament contre la tuberculose);
    • Probénécide (médicament contre la goutte);
    • Salicylamide (médicament contre les douleurs et la fièvre);
    • Zidovudine (médicament contre le SIDA);
    • des médicaments contre l'hypertension, des préparations à base de digitaline et des antidépresseurs.

La prise concomitante de paracétamol et d'alcool est déconseillée. En particulier, sans prise concomitante d'aliments, le risque d'une lésion hépatique est accru.

Il est conseillé d'utiliser NeoCitran Rhume/Refroidissement avec prudence en cas de troubles alimentaires tels que l'anorexie, la boulimie et un fort amaigrissement ainsi qu'en cas de malnutrition chronique.

La prudence est de rigueur en cas de déshydratation et d'une quantité de sang moindre.

Certaines personnes présentant une hypersensibilité aux analgésiques ou aux antirhumatismaux peuvent aussi présenter des réactions d'hypersensibilité au paracétamol (voir «Quels effets secondaires NeoCitran Rhume/Refroidissement peut-il provoquer?»).

Dans des cas très rares le paracétamol peut provoquer des réactions cutanées graves.

En cas d'apparition soudaine de forts maux de tête, de douleurs abdominales ou de selles sanguinolentes, il faut arrêter la prise de NeoCitran Rhume/Refroidissement et immédiatement consulter un médecin.

Dans certaines situations, telles que p. ex. une posologie trop élevée ou une hypersensibilité, NeoCitran Rhume/Refroidissement peut provoquer agitation, insomnie ou du vertige. Dans ces conditions vous ne devez ni conduire une voiture, ni utiliser des machines.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

  • vous souffrez d'une autre maladie,
  • vous êtes allergique ou
  • vous prenez ou utilisez déjà d'autres médicaments en usage externe (même en automédication!).

NeoCitran Rhume/Refroidissement peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement?

La pseudoéphédrine traverse la barrière placentaire. Le paracétamol et la pseudoéphédrine passent dans le lait maternel. NeoCitran Rhume/Refroidissement ne doit pas être pris pendant la grossesse, sauf sur prescription médicale.

NeoCitran Rhume/Refroidissement ne doit pas être pris pendant l'allaitement.

Comment utiliser NeoCitran Rhume/Refroidissement?

Ne pas administrer les doses individuelles plus souvent que toutes les 4 à 6 heures.

La dose journalière maximale indiquée ne doit pas être dépassée.

Prenez toujours la dose efficace la plus faible pour soulager les douleurs.

Adultes et adolescents dès 12 ans et pesant plus de 40 kg:

1 à 2 comprimés pelliculés, jusqu'à 3 fois par période de 24 heures.

La dose journalière maximale est de 6 comprimés pelliculés.

Prendre les comprimés pelliculés avec un peu de liquide après un repas.

Enfants de moins de 12 ans:

NeoCitran Rhume/Refroidissement ne convient pas aux enfants de moins de 12 ans.

Veuillez vous conformer au dosage figurant sur la notice d'emballage ou prescrit par votre médecin. Si vous estimez que l'efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte, veuillez vous adresser à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels effets secondaires NeoCitran Rhume/Refroidissement peut-il provoquer?

Arrêtez l'utilisation de NeoCitran Rhume/Refroidissement et informez immédiatement votre médecin si un ou plusieurs des symptômes suivants apparaissent, lesquels peuvent être des signes d'une réaction allergique rare (réaction d'hypersensibilité):

  • éruption cutanée (incluant urticaire, démangeaison), rougeur, desquamation de la peau, très rarement jusqu'à de graves réactions cutanées,
  • gonflement du visage, des lèvres, de la langue ou de la gorge, formation de petites bulles, inflammation des muqueuses buccales, nausée,
  • respiration haletante, asthme, dyspnée, insuffisance respiratoire, surtout si cela vous est déjà arrivé lors de l'utilisation d'acide acétylsalycylique ou d'autres antirhumatismaux non stéroïdiens (AINS),
  • hématome inattendus ou saignements.

En outre les effets secondaires suivantes peuvent apparaître lors de la prise de NeoCitran Rhume/Refroidissement:

Fréquents: vertiges, nervosité, insomnie, sécheresse de la bouche, nausées et vomissements.

Occasionnels: perte d'appétit, agitation et troubles de la miction.

Rares: hallucinations, accélération du pouls et hypertension artérielle.

Dans de rares cas des modifications de la formule sanguine ont été observées, comme p. ex. un nombre diminué de plaquettes (thrombopénie) ou une forte diminution de certains globules blancs (agranulocytose).

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

À quoi faut-il encore faire attention?

Conserver à température ambiante (15-25 °C).

Tenir hors de la portée des enfants.

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

En cas de prise incontrôlée (surdosage), consulter immédiatement un médecin même si vous ne présentez aucun symptôme. Des mesures médicales immédiates s'imposent en raison d'un risque possible de lésions hépatiques très graves. Des nausées, vomissements, douleurs abdominales, une perte d'appétit, une agitation, une accélération du pouls ou une sensation de malaise général peuvent être un signe de surdosage, survenant toutefois plusieurs heures à un jour après la prise du médicament.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d'une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient NeoCitran Rhume/Refroidissement?

1 comprimé pelliculé contient: 500 mg de paracétamol et 30 mg de chlorhydrate de pseudoéphédrine comme principes actifs et les excipients suivants: croscarmellose sodique, povidone, amidon prégélatinisé, crospovidone, acide stéarique, cellulose microcristalline, silice colloïdale anhydre, stéarate de magnésium, le colorant indigotine (E132), hypromellose, macrogol et cire de carnauba.

Numéro d’autorisation

57061 (Swissmedic).

Où obtenez-vous NeoCitran Rhume/Refroidissement? Quels sont les emballages à disposition sur le marché?

En pharmacie, sans ordonnance médicale.

Emballages de 12 et 18 comprimés pelliculés.

Titulaire de l’autorisation

GSK Consumer Healthcare Schweiz AG, Risch.

Cette notice d'emballage a été vérifiée pour la dernière fois en octobre 2017 par l'autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Les clients ayant consulté cet article ont également regardé