Génériques Sandoz

Sandoz – depuis 1886 en mains suisses

Qu’y a-t-il de mieux que de pouvoir contribuer au bien-être de nos patients?

«Je me sens Sandoz», voilà ce que disent de plus en plus de personnes chez nous en Suisse parce que l’acceptation générale des génériques s’est nettement accrue au cours des dernières années.

Pour de bonnes raisons. Les génériques ont les mêmes effets que les médicaments originaux. Ils contiennent les mêmes principes actifs et doivent également être autorisés par l’autorité compétente suisse, à savoir Swissmedic. Les génériques sont soumis aux mêmes standards rigoureux de qualité que les originaux. Et à moindre coût – ce qui est une bonne chose non seulement pour les patients mais également pour le système de santé de façon générale.

Demandez conseil sur les génériques Sandoz, à votre pharmacie, ils vous renseigneront volontiers.

12 questions et réponses sur les génériques

Qu'est-ce que vous avez toujours voulu savoir sur les médicaments génériques

Nous avons rassemblé les questions les plus importantes et les plus fréquentes posées concernant notre activité. Veuillez s.v.p. observer que les génériques répondent à des définitions légales différentes suivant les pays. Dans ce contexte, les définitions utilisées pour les génériques ne font référence à aucune définition juridique particulière.

Les génériques sont des copies de médicaments ayant une efficacité comparable à un prix plus avantageux. Lorsque le brevet d’un médicament tombe dans le domaine public, un générique de ce dernier peut être fabriqué et commercialisé. Les génériques sont donc des médicaments dont la substance active, le dosage et les formes galéniques, correspondent aux originaux. Ils sont interchangeables avec les originaux.

Du fait que les coûts élevés de recherche n’entrent pas en ligne de compte, les génériques sont pour la plupart clairement meilleur marché. Les médicaments contiennent des substances actives responsables de l’efficacité thérapeutique. Après environ 20 années, la protection du brevet d’une substance disparaît et la substance active devient alors libre pour le marché. Dès cet instant, les fabricants de génériques peuvent utiliser la substance active et fabriquer leurs propres médicaments. Les génériques représentent donc des médicaments imitant des substances actives éprouvées.

Les génériques sont nettement meilleur marché que les médicaments originaux. Il en résulte que les génériques aident à économiser des coûts de traitement. Non seulement les patients profitent de ces économies, mais également les services de santé publique. Les génériques apportent ainsi leur contribution importante à la baisse des coûts du système de santé. Les génériques offrent souvent également des améliorations additionnelles par le développement de formes galéniques innovantes.

Oui. Annuellement, grâce aux génériques, la contribution à la baisse des coûts est estimée à plus d’un milliard de francs, ce qui représente en Suisse un montant de 125 francs par habitant. En outre, il serait possible d’économiser encore bien plus si les génériques étaient utilisés de manière plus conséquente. Le patient ménage également son porte-monnaie par une participation plus faible aux coûts.

En utilisant des génériques, le patient supporte presque toujours 10% des coûts du médicament. Ceci est moins souvent le cas pour les originaux: environ 300 originaux se trouvant sur le marché pour lesquels le patient doit prendre lui-même en charge le 20% du coût, parce que le fabricant n’a pas voulu suffisamment baisser son prix. De plus, les génériques sont nettement meilleur marché et coûtent en moyenne 25% de moins que l’original, ce qui agit aussi positivement sur la participation du patient.

Oui. Les mêmes critères de qualité valent pour les génériques que pour les médicaments originaux. Les génériques sont testés selon les mêmes procédures strictes que les médicaments originaux. C’est seulement lorsque tous les critères sont remplis que les autorités suisses d’admission (Swissmedic) donnent leur autorisation.

Oui. L’efficacité et la tolérance des génériques sont comparables à celles des médicaments originaux plus chers. Les études de bioéquivalence étayent le fait que les médicaments génériques sont thérapeutiquement interchangeables avec les originaux.

Non. Un brevet protège l’original pendant 20 ans. Les génériques ne viennent sur le marché qu‘après.

Aujourd’hui, les génériques couvrent pratiquement tous les domaines thérapeutiques et de la santé: Sandoz déjà offre plus de 200 substances actives. Votre médecin ou votre pharmacien vous renseignera volontiers au sujet des génériques.

Oui. De nombreux génériques existent également dans le domaine des médicaments hors ordonnance pour l’automédication. Pensez-y lors de votre prochain achat en pharmacie et renseignez-vous s’il existe des génériques.

Il n’existe pas de génériques pour le traitement de chaque maladie. Même si un médicament générique est disponible, dans presque la moitié des cas, un original est remis. Il est donc important que les patients également demandent proactivement des génériques.

Dans la plupart des cas, vous pouvez passer pendant un traitement à un générique. Demandez simplement un générique à votre pharmacien ou à votre médecin praticien. Votre médecin ou votre pharmacien vous renseignera volontiers au sujet des génériques.

Demandez conseil à votre pharmacie pour les médicaments génériques. Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller.

Vous trouverez plus d’informations sur les génériques dans notre brochure.